Hommage au dessinateur et caricaturiste Tignous

20150109_115333

Tout comme Cabu, Honoré et Charb, Tignous faisait partie des grands talents du Charlie Hebdo. Et tout comme eux il a été lâchement assassiné pour ses idées, le 7 janvier 2015 lors d’une fusillade au siège du journal. Vous le connaissiez sûrement pour ses publications dans l’hebdomadaire « Marianne », ou dans l’hebdomadaire satirique « Charlie Hebdo ».
Prenez le temps de lire ses recueils de BD, des trésors d’humour noir. Ces dessins sont impitoyables comme l’a été la vie avec lui. Il s’est engagé à dénoncer la folie de ce monde, le capitalisme et les injustices sociales avec un sens de la répartie terriblement efficace.
J’ai particulièrement aimé « Tas de pauvres » (publié chez Denoël en 2010) et « Tas de riches » (publié chez Denoël en 1999), cruels mais tellement réalistes. Une suite de caricatures qui ne vieillissent pas et dont vous pouvez en apercevoir un extrait ci-dessous. La présentation faite pas Denoël est excellente, je cite « Le dessin de Tignous nous montre que notre environnement rassurant n’est que trompe-l’œil, fausse perspective, toile peinte, cache-misère. C’est l’univers outré, grotesque, affligeant et brutal de son dessin qui est la réalité. Le pauvre n’a rien, le riche a beaucoup. « 

Tas de pauvres
Tas de pauvres

20150109_104843 20150109_104308   20150110_101841

Tas de riches
Tas de riches

Tignous disait « Un dessin de presse, c’est super dur à réussir parce qu’il faut tout mettre dans une seule image. C’est tout le contraire de la BD ».

Il y a quelques années déjà j’avais eu un gros coup de cœur pour Pandas dans la brume (Glénat, 2010) qu’il avait réalisé pour le WWF (fonds mondial pour la nature). Ami de la planète il dénonce la déforestation et la disparition des animaux qui en découle.

20150112_153442
Résumé
Cools, les pandas géants ! Ils croquent leurs bambous tranquillement, en attendant d’être exterminés par cet abruti d’humain toujours en quête de territoires… Mais voilà que Tignous leur donne la parole. Philosophes et pacifistes, ses pandas se préoccupent bien sûr des choses essentielles de la vie : sexe et nourriture ! Mais surtout, ils cogitent, s’interrogent et finalement nous livrent une satire percutante et grinçante des travers de notre société. Avec un humour un peu désespéré, ils nous tendent le miroir… L’air de rien, Tignous traite de sujets graves à sa manière, corrosive mais toujours drôle. À lire partout, pour prendre conscience sans déprimer !

20150112_165901   20150112_164140

20150112_170741   20150112_171829

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s